English:

Presence of the Past" is an audiovisual installation with origins from memories of my generation, and childhood memories of those who were born or raised during wartime.

It is a crosspoint for different cultures and people from different generations from many countries.

Having total control over the codes of scenography, I've created a dream-like fiction which is inspired by a historical period I've lived.

We experience war in two different manners. Those who are far away from this human tragedy that see it in the headlines. But for those who lives the war it remains like an open wound, forever.

For those away from it, war is nothing but an incident between two dates. But for those who touch it deeply, it stays like a heavy burden on their soul and body for their whole life.

"The past never dies. It's not even past." - William Faulkner

We can never get away from our past that's been stretched into our future.

As an artist who has been born and raised during wartime, I'm unveiling the consequences of aggression, fear and death on children of war, and its effects over their lives.

Français:

La présence du passé est une installation audiovisuelle qui prend sa source aux souvenirs de ma génération, à l’enfance des gens qui sont nés et qui ont grandis pendant la guerre. Cette installation est un point de rencontre entre différentes personnes, cultures et générations de plusieurs pays. Je développe un travail polymorphe (installation, audio, visuel,) dont la mise en scène s’élabore en fonction des espaces d’expositions. Maîtrisant parfaitement les codes de la scénographie, je crée des fictions oniriques, s’inspirant d’une période historique que je ‘ai vécue.

Les sociétés humaines vivent les guerres de deux manières différentes. D’une part, pour ceux qui sont loin de la région du désastre, une guerre est une information relayée par les médias. D’autre part pour ceux qui la vivent, elle reste pour toujours une cicatrice ouverte. Pour ceux qui sont loin, une guerre n’est qu’un évènement historique produite entre deux dates mais pour ceux qui l’expérimentent, elle est un poids qui pèsera à vie et sur le corps et sur l’esprit. Dans les mots de Faulkner, le passé n’est jamais mort, il n’est même pas passé. Nous ne pouvons pas nous éloigner de notre passé dont la portée s’étend jusqu’au notre future.

En tant qu’artiste qui est née et qui as grandie pendant la guerre, je dévoile l’impact de la violence, de la peur, de la mort sur les enfants de la guerre et je montre la présence, l’influence et la force du passé sur leur vie.